Comment choisir votre combinaison néoprène "Triathlon"



Les qualités d’une combinaison :


Il faut garder à l’esprit que le but premier d’une combinaison néoprène en triathlon est de vous apporter de la chaleur et de la flottabilité pour soulager vos jambes lors de la partie natation. Avec plus de flottabilité, vous serez également plus haut sur l’eau et gagnerez donc du temps sur votre parcours natation.
La souplesse est également à prendre en compte pour avoir une bonne liberté de mouvements et ne pas vous pénaliser avec une combinaison trop raide avec laquelle il sera difficile de nager. Une bonne souplesse permettra également un meilleur ajustement de la combinaison.
Il est important que la combinaison soit bien ajustée afin d’avoir une très faible pellicule d’eau à l’intérieur de la combinaison. Cette fine pellicule sera réchauffée par le corps pour une bonne isolation thermique. Une combinaison mal ajustée laissera passer et circuler trop d’eau, ce qui limitera l’apport thermique et ralentira la progression dans l’eau.
L'enjeu est donc de trouver le bon compromis entre souplesse / flottabilité / chaleurUne combinaison chaude et offrant une bonne flottabilité peut être plus ou moins souple en fonction des néoprènes utilisés et des épaisseurs proposées.

Enfin, il existe bien évidemment des combinaisons pour homme et des combinaisons pour femme adaptées à la morphologie de chacun.


Quelle gamme de combinaison choisir :


Entrée de gamme (< 250€)

La plupart des marques (Aquaman, Orca, Mako, Zone-3...) proposent des combinaisons entrée de gamme avec une faible épaisseur de néoprène. De plus, les néoprènes utilisés sont plus raides que ceux utilisés pour des gammes supérieures. Il n’y a pas de traitement de glisse sur le néoprène utilisé ce qui vous rend moins rapide dans l’eau mais surtout cela devient nettement plus difficile pour retirer votre combinaison à la sortie de l’eau (à prendre en compte pour les transitions en triathlon).
Une entrée de gamme aura l’avantage d’un prix plus abordable cependant, elle sera moins chaude compte tenu des épaisseurs utilisées et également plus raide.
Les faibles épaisseurs peuvent favoriser un effet “ballon” de la combinaison. Celle-ci peut se gonfler légèrement avec l’entrée d’eau, ce qui favorisera la circulation de l’eau dans la combinaison et limitera alors l’apport de chaleur. Une combinaison raide vous fatiguera rapidement les épaules lors de la nage et réduira votre liberté de mouvement. L’atout de la combinaison entrée de gamme sera donc son prix pour débuter.


Milieu de gamme (de 250€ à 450€)

Une combinaison milieu de gamme proposera des néoprènes avec un peu plus d’épaisseur, des panneaux supplémentaires qui permettront à votre combinaison d’être plus ajustée (important pour l’apport thermique/souplesse) et des néoprènes plus souples (Yamamoto #39).
Il y aura également un traitement de glisse (SCS) qui favorisera nettement le retrait de la combinaison à la sortie de l’eau.
Vous aurez donc une combinaison plus chaude (épaisseurs et ajustement plus précis), plus souple (plus de liberté de mouvements) et plus simple à retirer.


Haut de gamme (> 450€)

Hormis pour certains modèles spécifiques dédiés exclusivement aux très bons nageurs, les combinaisons haut de gamme peuvent être utilisées quel que soit votre niveau de natation (du débutant au plus confirmé).
Une combinaison haut de gamme vous apportera le maximum de flexibilité possible pour une très grande liberté de mouvements (néoprène Yamamoto #40).
Vous pourrez alors nager sans être pénalisé et retrouver des sensations de nage comme si vous nagiez sans combinaison.
L’apport thermique sera important car des néoprènes souples permettent de garder de bonnes épaisseurs pour un meilleur apport thermique.
Le traitement de glisse sera présent sur l’ensemble de la combinaison (meilleure glisse et retrait extrêmement rapide de la combinaison).


Vous l’aurez compris, le choix de votre combinaison ne se fera pas vraiment en fonction de votre niveau de pratique en triathlon ou de votre niveau en natation mais plutôt en fonction des qualités d'isolation, glisse et souplesse recherchées. Plus vous monterez en gamme et plus vous oublierez que vous nagez avec une combinaison. 
Attention toutefois à certaines combinaisons qui sont dédiées aux très bons nageurs (moins de flottabilité - moins d’apport thermique en offrant cependant une extrême souplesse) - Demandez l’avis de votre conseiller “Triathlon WORDEN” dans notre magasin WORDEN à La Ravoire ou simplement par téléphone au 04.79.71.16.29.


Questions fréquentes :


Est-ce que je peux utiliser ma combinaison de plongée ou de surf pour le triathlon ou la nage en eau libre ?


Les combinaisons de plongée ou de surf sont plus épaisses que celles utilisées pour le triathlon. De plus, les néoprènes utilisés sont nettement moins souples. Cela sera donc très fatiguant de nager en continu avec une combinaison de plongée ou de surf.
Certaines combinaisons (planche à voile, surf) ne couvrent pas les bras et les jambes dans leur intégralité, ce qui limite également l’apport thermique et la flottabilité qui restent des qualités majeurs des combinaisons de triathlon / nage en eau libre.



Est-ce que je peux utiliser ma combinaison de triathlon pour faire de la plongée ou du surf ?


Les combinaisons de triathlon présentent le néoprène “à vif” pour une meilleure glisse dans l’eau.
Les combinaisons de plongée ou de surf présentent du néoprène recouvert d’un jersey (tissu) protecteur pour les protéger des frottements avec les bouteilles, le surf ...
Si vous utilisez votre combinaison de triathlon pour de la plongée ou du surf, vous allez donc très rapidement dégrader ou déchirer le néoprène.



Est-ce que je peux utiliser ma combinaison de swimrun pour le triathlon ou la nage en eau libre ?


Les combinaisons de swimrun sont très peu couvrantes (avants bras et mollets non couverts) afin de courir facilement avec, contrairement à une combinaison de triathlon.
De ce fait, les combinaisons de swimrun sont nettement moins chaudes que celles de triathlon et offrent donc moins de flottabilité.
Les néoprènes et jersey utilisés sont généralement moins souples sur une combinaison de swimrun.
Vous pouvez donc utiliser une combinaison de swimrun pour le triathlon au risque d’avoir les épaules plus rapidement fatiguées.
Vous risquez surtout d’avoir très froid dans l’eau ce qui ne facilitera pas votre partie vélo qui suivra la partie natation. 



Est-ce qu’une combinaison de triathlon est étanche ?


Aucune combinaison de triathlon est étanche.
Une très fine pellicule d’eau va rentrer par la fermeture éclair et être réchauffée par le corps.
Cela vous apportera une bonne protection thermique.
Une combinaison bien ajustée évitera les circulations d’eau trop importantes et ne vous freinera pas dans l’eau.



Comment enfiler sa combinaison ?






Enfin, retrouvez sur notre site et dans notre magasin WORDEN de La Ravoire tout l'équipement Triathlon mais également les accessoires qui font la différence tels que les Maillots de Bain, les Shorts de Triathlon, les Hauts de Triathlon, les Accessoires de Triathlon sans oublier évidemment le Running et les Vélos de Route !